Témoignages

Témoignages

Découvrez quelques commentaires recueillis récemment au sein du Parc Résidentiel. Certains propriétaires mais aussi des curieux qui ont été très rapidement séduis par le concept. Spontanément, une envie de laisser un petit mot, un commentaire, pour notre plus grand plaisir à tous…

Cliquez sur le titre du commentaire pour en voir le contenu

Nous sommes passés il y a quelques semaines avec notre Cessna 172 à Verchocq pour tester la nouvelle piste de l’Aérodelahaye : le changement est saisissant !

La pratique de la piste habituellement n’avait jamais posé de problème. En effet, l’atterrissage a toujours été très simple, et nous adaptions notre décollage en fonction des conditions de vent. Malheureusement, juste après de fortes pluies, la piste était pour nous impraticable : notre C172 est un ancien modèle, assez lourd et faiblement motorisé (le moteur ne développe que 145cv, à comparer avec les 160 ou 180cv des modèles les plus répandus), ne laissant pas assez de marge de sécurité lors d’un décollage par piste « collante ».

Lors de notre dernier passage, il avait plu abondamment les derniers jours et nous avons été très agréablement surpris par la nouvelle piste. Outre une meilleur visibilité en arrivant, le décollage, qui aurait été impossible sur l’ancienne piste, a pu se faire très facilement. L’accélération était bonne, sans à-coup, et nous avons levé les roues au niveau de la manche à air.

De plus, contrairement aux pistes en herbe habituelles, l’avion ne se salit plus lors des décollages et atterrissage.

Belle évolution de l’aérodrome de Verchocq !

Chers ami(e)s pilotes ULM et avion, bonjour.– Voici près de 2 ans 1⁄2 que nous profitons de notre «air villa» dans l’Airpark Aéro- Delahaye de Verchocq . Nous nous y sentons très bien et apprécions l’ambiance internationale très sympathique de notre Park Résidentiel de Loisirs.

Nous sommes contents d’y être.
– Par ailleurs, malgré cet automne venteux et pluvieux (comme la plupart des automnes d’ailleurs…) notre piste d’atterrissage en légère déclivité (de 540 à 590 ft ) favorisant une évacuation rapide de l’eau pluviale, nous permet, dès que la météo est favorable, de prendre l’air. Pour encore améliorer ce point, nous apprécions la décision de Jean-Louis Delahaye de procéder prochainement à un renforcement de sa structure (système «Perfo» par exemple) permettant l’atterrissage d’avions par temps humide.
Nous sommes donc très contents d’y être.
– Nous jouissons d’une implantation idéale dans la très belle campagne du Haut- Artois, très proche de la mer avec ses innombrables plages et sommes à proximité d’aérodromes bien sympathiques : Le Touquet – Berck – Eu / Le Tréport – Abbeville – Arras – Saint Omer – Saint Inglevert et j’en passe…
Nous sommes donc très – très contents d’y être.
– Récemment, «surfant sur la toile», nous avons pu lire des articles sur les tracasseries administratives pour la création d’Airparks qui sont de plus en plus contraignantes et les projets de plus en plus rares (sinon inexistants)…
-nous pouvons dire que nous sommes vraiment très-très-très contents d’y être…
N’hésitez plus ami(e)s pilotes, venez nous rejoindre, nous vous attendons à Verchocq.
Jacques et Marie-Pierre.

« J’ai sans aucun doute hésité longtemps avant d’acheter ma parcelle de l’Aéro-Delahaye. Il est vrai que la visite de quelques « Air-Parks » français m’avait ébloui… trop fort. Pourtant nous y sommes venus plusieurs fois, que ce soit en voiture ou par les airs. Nous voulions sentir en passant quelques jours ça et là ce qui pouvait nous empêcher ou nous encourager à vivre dans une région si proche de notre Belgique mais combien différente ! Bien sûr les motivations ne manquaient pas : avoir sa piste à quelques encablures du hangar et de la maison, le concept écologique de la construction en bois, le calme à une trentaine de kilomètres de l’agitation touristique du Touquet et de la magnifique Côte d’Opale etc… Il y avait aussi les inconvénients comme l’éloignement des centres commerciaux et de la vie culturelle d’une grande ville, une météo fort proche de la nôtre etc… Ce qui nous a vraiment libérés, c’est que la vie est loin d’être ennuyeuse à l’Aero-Delahaye.

On y côtoie des français, des luxembourgeois, des anglais, des flamands, des wallons et qui sais-je encore . Les gens qui vivent ici et ceux qui viennent y passer quelques jours ou quelques mois sont des gens simples et heureux, avec lesquels il est très facile de communiquer et qui, avant tout, partagent notre passion. Eh oui ! Nous nous sentons déjà un peu « Verchocquois » …

André & Martine »

« Lorsqu’un rêve trouve la possibilité de se réaliser, alors, c’est la route toute tracée vers le bonheur.Ce bonheur, nous l’avons trouvé à l’Aero-Delahaye, ce Parc d’air-villa à Verchocq, qui rassemble les passionnés d’ULM, avions et autogires. Des pilotes, hommes et femmes de toutes nationalités, partageant la même passion avec ce désir permanent d’échanger leurs aventures et mésaventures, avec toujours beaucoup de simplicité et de symphatie.

C’est un véritable « coup de foudre » éprouvé lors d’un mardi aprés-midi pluvieux, à notre arrivée (en voiture) à l’Aéro-Parc! Un petit paradis posé, là, au coeur d’un écrin de verdure, un concept fabuleux offrant la possibilité de concilier vie familiale et passion.

Nous rêvions d’une maison bois avec énergies renouvelables posée sur un petit terrain au beau milieu de la campagne, mais n’osions imaginer d’avoir, la beauté des 7 vallées à notre porte et la possibilité de s’envoler et d’atterrir à la maison!

La décision de participer à cette aventure fut très rapidement prise (en une semaine), la visite du site par notre architecte ne fit que renforcer notre avis et permettre la signature.

Un véritable bonheur!

Yannick et Pierre. »

« Air Parc Verchocq décolle et nous sommes heureux d’avoir pris la décision d’y participer!  Loger à l’aérodrome, entre personnes avec la même passion… le rêve de 1001 nuits pour un pilote!

Partir en vol ensemble, s’échanger des histoires après un vol en buvant un verre, pouvoir trouver la vis manquante ou un conseil auprès du voisin,  toujours trouver quelqu’un de présent, plus de 15 terrains ULM dans un rayon de 70 km, et tout celà dans un environnement accueillant pour des Ulmistes.  C’est le TOP!

Et pourtant, Verchocq a encore d’autres atouts: pas trop loin de chez nous (2H15 en partant de Bruxelles), une région de rêve « vierge »  pour faire des randonnées a pieds ou à vélo,  tout près d’un parc régional protégé, à 35 km de la côte.  Pour nous il y avait encore quelques autres éléments importants: un lieu qui pourrait devenir un « chez nous », ou nous pouvons inviter des amis et la famille pour partager ce bonheur. C’est tout celà que l’Air Parc présente et qui est en train de se développer.  Nous nous y sentons les bienvenus parmi tout ceux qui commencent à construire et qui s’installent dans ce nouveau village. Cette activité en soi crée des liens , aussi bien entre belges (nous sommes la 3ème famille) qu’avec nos amis français ou étrangers.

Paul et Krista WINDEY – MICHIELS